Critiques

Yoshi’s Woolly World – Mystère et boule de… laine

Il y a de cela deux semaines, je me suis rendue compte qu’une de mes cartes de fidélités du vidéoclub du coin expirait bientôt, et qu’il me restait encore une location de jeu gratuite. Je me suis donc rendue sur place et j’ai parcouru sans conviction les différentes allées de jeux, à la recherche de quelque chose de nouveau à essayer. Un jeu de PS4 peut- être ? Nah ! je n’ai plus de place sur mon disque dur. La Wii U peut être ? Hmmm, Twilight Princess HD n’est pas disponible. Zut. Ah tiens, Yoshi’s Woolly World! J’ai entendu plusieurs bons commentaires sur le jeu mais, en même temps, j’avais entendu de bons commentaires sur Kirby Epic Yarn et je ne l’avais vraiment pas aimé… Mais bon, c’est gratuit, on lui donne sa chance.

Confortablement installée dans mon sofa, je démarre le jeu… Coup-de-foudre-ins-tan-ta-né ! J’ai joué toute la semaine (entre 2 bains à la piscine et 2 parties de basket) et cette location devint finalement un achat. Je suis loin d’avoir terminée le jeu, mais je pense être quand même assez avancée pour vous faire part de mes impressions.

Histoire

YWWFeat Yoshi’s Woolly World, sorti en Amérique du nord en octobre 2015, est un jeu développé par Good-Feel et publié par Nintendo. Il reprend le même style de jeu que d’autres titres de la franchise Yoshi’s Island. Vous incarnez le plus cool de tous les dinosaures, Yoshi, dans un univers tout en tricot… vraiment tout en tricot (même les boules de lave sont en tricot). Différents mondes s’ouvrent à vous, avec chacun huit niveaux à compléter. Après le troisième niveau vous aurez un petit château avec mini boss à battre, et au niveau 8, le boss du Monde. Le but du jeu, à part compléter les niveaux et les mondes, est de collectionner différents items afin de débloquer des étoiles. Accumulez suffisamment d’étoiles dans un monde, et vous pourrez débloquer un niveau bonus.

Jouabilité et conception de niveau

Le jeu est vraiment simple à prendre en main et très faisable, pour un jeu de plateforme. Contrôles expliqués dès le début, possibilité de jouer en mode normal ou décontracté (l’équivalent de l’École des Fans ou c’est vraiment impossible de ne pas réussir), seul ou à deux.

Avant d’aller plus loin, sachez qu’en général je n’aime pas les jeux de plateforme. Dans ce genre de jeux, mon personnage semble avoir une attirance presque mystique pour TOUS les trous du niveau et y plonge avec passion à tous les coups. Les ennemis et boss de ce genre de jeu semblent aussi posséder des dons de devins, car ils savent EXACTEMENT à quel moment me balancer leur arsenal de balles, marteaux, pépins, tortues, laser et me forcer à refaire au complet le parcours infernal (tousse Mega Man… retousse… Metroid, éternue… Castlevania).

Avec Yoshi’s Woolly World, rien de tout ça. Tout comme dans les Yoshi’s Island, vous arriverez à terminer les niveaux sans trop de mal. La progression ressemble beaucoup à celle de ces prédécesseurs, sauf qu’au lieu de lancer des œufs, on lance des balles de laines, et que vous n’avez pas de bébé Mario à reconduire chez lui.

Mais franchir la ligne d’arrivée n’est qu’une étape du jeu. La difficulté réside surtout dans la recherche de tous les items disséminés tout au long du chemin. Il faut débloquer cinq fleurs, cinq balles de laines, vingt estampes et, comme bonus, réussir avec toute sa vie. Et croyez-moi, pour la plupart des niveaux, il m’a fallu revenir deux, trois ou même quatre fois afin 73d’atteindre tous les objectifs. Il ne faut vraiment pas hésiter à fouiller, sauter partout, tester tous les tuyaux (en tricot eux aussi). Tous les éléments du décor peuvent cacher un secret.

Mon objectif premier a été de trouver les cinq balles de laines pour chacun des niveaux. Parce qu’une fois les cinq réunis, un nouveau Yoshi est tricoté et vous pouvez ensuite l’utiliser comme personnage. Mon tricot favori à date c’est le Yoshi Shy Guy, suivit de très près par Yoshi chocolat chaud (mais ça c’est juste parce que c’est bon du chocolat chaud).

yoshis_woolly_world_amiibo_costumesParlant de Yoshi tricoté, le jeu accepte les Amiibos. J’ai donc essayé les neuf que je possède. Petite déception cependant: aucun des Pokémon ne fonctionne. C’est vraiment dommage, car j’étais très curieuse de voir Yoshi en Pikachu ou en Charizard.

Si le jeu est intéressant en mode solo, je vous avouerai que c’est en mode coopération que vous exploiterez son plein potentiel. On peut se servir de son coéquipier pour se donner de l’élan et atteindre certains coins qui auraient été dur d’accès seul. Vous n’avez plus de balles de laine à lancer ? Pas de problème, vous avalez votre coéquipier et le lancez vers la cible à atteindre. Beaucoup d’items ratés lors d’un premier essai ont pu être récupérés avec l’aide d’un deuxième joueur. Et pas besoin d’un pro pour vous aider. Ce deuxième joueur peut être votre petit neveu de 6 ans ou votre grand-mère de 80 ans. Avec un minimum de directives, tout le monde peut y jouer.

Verdict

Après environ une quinzaine d’heures de jeu seule et en coop, je vous dirais que Yoshi’s Woolly World est sans
yoshi5conteste un titre de la Wii U à avoir dans sa collection. Très versatile il plaira autant au joueur occasionnel qu’au professionnel. J’aurais un petit bémol cependant: le jeu, même en mode normal, est assez relax, et vise surtout la recherche d’items. Si votre défi c’est d’éviter des hordes d’ennemis dont le seul but dans la vie est de vous détruire, vous risquez de le trouver un peu ennuyant. A part quelques crabes et quelques taupes, je n’ai pas été beaucoup gênée durant ma progression. La plupart du temps les ennemis dansent au son de la musique du niveau sans trop se préoccuper de votre Yoshi.

Par contre, pour passer un bon moment sans trop se casser la tête, ou faire une petite partie entre amoureux, avec un ami ou avec de jeunes enfants, Yoshi’s Woolly World est définitivement le jeu qu’il vous faut.

Excellent

Un jeu qui saura plaire à petits et grands.

8.3
Graphisme:
9
Jouabilité:
8.5
Histoire:
7
Durée de vie:
8.5