Critiques

Critique de Ghost Recon Wildlands

Le 7 mars dernier est sorti le tout nouveau jeu de la série Tom Clancy : Ghost Recon Wildlands, l’un des jeux les plus attendus de l’année. Ubisoft a décidé de changer la formule classique des Ghost Recon, qui consistait à suivre une mission fixe avec des objectifs à réaliser, pour aller vers un nouveau système de jeu qui gagne extrêmement en popularité depuis quelques années: l’Open World. L’annonce d’un Ghost Recon Open World a fait fureur chez les fans de la série! La possibilité de réaliser des missions furtives sans avoir à suivre un chemin déjà tracé pour nous. C’est cela qui fait en sorte que les Open World gagnent en popularité, ils permettent d’avancer comme on le souhaite, dans l’ordre qu’on le souhaite et de la façon dont on le souhaite.

 

Ghost Recon Wildlands raconte l’histoire de 4 agents spéciaux américains qui sont déployés en Bolivie pour démanteler un cartel de la drogue qui est devenu un des cartels les plus influents de l’Amérique du Sud : le cartel de la Santa Blanca. Celui-ci a fait de la Bolivie la plaque tournante de l’exportation de cocaïne partout en Amérique du Sud. Dirigé par plusieurs grands boss, le cartel est divisé en 4 subdivisions : l’influence, la production, la sécurité, l’exportation. Chaque boss a des lieutenants  qu’il faut traquer afin de remonter jusqu’à eux. Et puis, il y a Le Big Boss des Big Boss : el sueño (qui signifie : le rêve en espagnol), le chef de la Santa Blanca. Celui-ci, d’origine Mexicaine, a le rêve de transformer la Bolivie en narco-état dirigé par la Santa Blanca.

 

Vous incarnerez Nomade, le chef de votre escouade, vous aurez à remonter à travers les chefs de la Santa Blanca pour démonter peu à peu le cartel et libérer la Bolivie de l’emprise d’el sueño à travers plusieurs provinces du pays. Vous vivrez une histoire épique à travers une carte vaste qui vous tiendra en haleine tout au long de l’histoire. Il en est de même pour la recherche des équipements que vous pourrez trouver ou simplement gagner par de multiples missions secondaires qui vous permettront d’améliorer les compétences de votre personnage pour débloquer de l’équipement tactique afin de réaliser les missions furtives plus aisément. Le concept de jeu est parfait pour jouer avec vos amis, coordonner vos attaques sur le cartel et procéder à des assauts épiques en petit groupe.

 

Le jeu a été très critiqué lors de la sortie de la beta, le jeu n’était pas optimisé du tout pour les joueurs PC et on avait beau avoir le PC le plus puissant sur le marché, les bugs étaient simplement incroyables. Depuis sa sortie, certains fans n’aiment pas le nouveau concept et qualifient le jeu de ‘’cocaine montain simulator’’ à cause d’un certain manque de contenu.

 

Cette toute nouvelle histoire de la série vous occupera pendant plusieurs heures avec une histoire remplie de rebondissements inattendus où vous aurez la possibilité de jouer entre amis ou en solo. À mon humble avis, ce jeu vaut la peine d’être acheté si vous avez des amis avec qui y jouer, car le jeu vous semblera incomplet si vous y jouez seul. Je lui décerne une note de 8.5/10 .

 

Petite mention personnelle : encore une fois Ubisoft nous offre un méchant tellement unique avec une intense personnalité ainsi qu’une histoire détaillée et fascinante. Tout comme Vaas (Far Cry 3) de la série Far Cry, el sueño est aussi, selon moi, dans une classe à part! Un look badass, un but à réaliser et il met en place tous les moyens possibles pour y parvenir. À mon avis, el Sueño sera nominé pour être l’un des personnages de jeux vidéo de l’année.

Sam Lavoie-VeGaZ96

 

Ghost Recon Wildlands

7.8
Histoire:
8
Présentation:
8
Jouabilité:
8
Durée de vie:
7