Critiques

Ratchet and Clank

J’ai dépensé plusieurs heures sur un remake assez impressionnant de Ratchet and Clank. Sorti originalement en 2002 sur la Playstation 2, nous avons droit à un remaniement en HD sur la Playstation 4 cette année. Développé par Insomniac Games et publié par Sony Interactive Entertainment, ce jeu comporte de nombreuses surprises. N’ayant jamais touché à cette série auparavant et, conséquemment, n’ayant jamais joué au premier opus de cette saga, je n’ai pas du tout comparé les deux titres dans le temps ou dans la jouabilité. Cependant, j’ai pu en apprécier de nombreux aspects qui m’ont donné envie de me pencher davantage sur ces jeux, avec un grand intérêt, puisque Ratchet and Clank m’a beaucoup étonné.

L’histoire nous met dans la peau de Ratchet, un Lombax qui gagne sa vie comme mécanicien sur la planète Veldin. Dans un humour très bien maîtrisé, vous suivrez Ratchet dans son rêve de devenir un membre de la ligue de justiciers des Galatic Rangers dirigée par le plus grand héros de l’univers ; le Capitaine Qwark. La ligue est en plein recrutement et Ratchet décide de tenter sa chance. Bien qu’il ne soit pas retenu lors de cette phase de recrutement, blâmé pour sa personnalité, Ratchet fera la rencontre d’un petit robot prénommé Clank qui vient porter un message. Selon ce dernier, Alonzo Drek, un puissant homme d’affaires Blargian construit une armée de terrifiants robots meurtriers pour le terrible Docteur Nefarious, un ennemi notoire de la galaxie. Ratchet se lance ainsi dans une aventure bien plus grande que ce qu’il aurait espéré.

r2L’action du jeu vous fera voyager de planètes en planètes, en exploitant un assortiment d’armes et de gadgets qui évoluent et qui, au fur et à mesure de l’aventure, vous donnent accès à de nouvelles zones et de nouvelles techniques de combat. Ratchet and Clank est un jeu de plateforme classique, qui ne réinvente pas la roue, mais qui repousse vraiment les limites du dynamisme et de l’action. Tantôt on explore, tantôt on fonce dans le tas, tantôt on fait une course de vaisseaux et tantôt on fait exploser un train. Bref, l’abondance et la variété des styles de jeux rencontrés dans ce titre donnent l’impression de ne jamais m’arrêter en jouant. Il y a de l’action à tout moment et ma concentration demeure soutenue.

Les combats sont des plus plaisants. Que vous soyez sur terre, dans les airs ou sous l’eau, vous retrouverez le même plaisir que dans Crash Bandicoot ou même Mario Sunshine. Les niveaux sont assez ouverts et comportent beaucoup d’éléments à découvrir, des endroits cachés à explorer. Avec la monnaie et des diamants récoltés, on peut développer nos gadgets et nos armes selon nos goûts et notre méthode de jeu. Étant plutôt un joueur appréciant les RPGs lents et les jeux de simulation tranquilles, je croyais que ce titre n’allait pas m’aller par toute cette action, ces combats et son dynamisme. Au contraire, Ratchet and Clank est un jeu facile d’approche qui plaira à tous les âges et tous les types de joueurs.

r3Si les graphiques sont beaux et colorés, que les animations sont tout à fait convaincantes et que la jouabilité est agréable, Ratchet and Clank présente néanmoins quelques défauts dans sa présentation. Les éléments le plus décevants pour moi ont été les dialogues et la mise place du scénario. Il y a un véritable problème avec le son des voix. Vous êtes en train d’attaquer une horde d’ennemis, vous entendez l’effet de la bagarre rugir et puis il y a une voix derrière, celle du narrateur de l’histoire qui révèle des moments clés du scénario. Mais, vous n’entendez pas tout et votre concentration est orientée vers le combat. Et modifier l’audio dans les options n’aide en rien le problème.

Dans le même ordre d’idée, à certains moments des cinématiques se prêtent splendidement à l’histoire et à la situation et vous donnent un sentiment d’implication. Vous comprenez parfaitement ce qu’il faut faire et quelles seront les répercussions sur l’histoire. Mais, plus souvent qu’autrement, l’action prend si souvent toute la place que vous ne saisissez pas quelle est votre destination. Si vous effectuez une action importante, vous n’en connaissez pas nécessairement les intentions, car la manière de diviser le scénario et d’enchainer entre l’histoire et l’action est survoltée.

Bref, voici donc les points positifs et les points négatifs à retenir de mon expérience.

Positif
-Humour bien mené
-Facile d’approche
-Action survoltée
-Bonne durée de vie

Négatif
-Volume trop faible pour les dialogues
-Rythme de l’enchaînement saccadé nuisant au scénario

Au final, ce remake est une belle réussite, considérant qu’il attirera probablement beaucoup de nouveaux joueurs pour la série et qu’il plaira sans aucun doute aux fans déjà conquis. Ses quelques défauts n’entachent pas du tout le plaisir de jouer. C’est un jeu de plateforme à la sauce humoristique, donc bien entendu le scénario sert plus tôt à endosser toutes ces explosions et ces combats à coup de clé anglaise. Ainsi, l’essentiel est là et le résultat nous donne un jeu sincère qui vous offrira des heures de plaisir à l’image de ces Crash Bandicoot qui nous manquent tant.

Merci de votre intérêt
enson8502