Actualités 4

On the way to a smile

Hier soir, mon souper a été interrompu par un vidéo troublant et émouvant présenté à la PlayStation Experience 2015. À la vue de ce vidéo, j’ai eu le souffle coupé, des frissons et beaucoup d’émotions. C’était comme retrouver un membre de sa famille après un long moment d’absence; une grande joie qui nous fait apprécier les meilleures qualités de cette personne retrouvée et qui nous replonge dans une intimité et des souvenirs qui nous étaient chers. Tout cela était motivé à la vue de la bande annonce (incluant du gameplay) du remake de Final Fantasy VII sur PlayStation 4.

Vidéo très impliquant d’ailleurs, lorsque beaucoup croyaient qu’il n’y aurait plus de nouvelles à propos de ce jeu pour un bon moment. L’état de sa production depuis la première annonce cet été étant inconnu, on se doute maintenant qu’il est plus avancé que nous le pension. Déjà un système de combat bien établi et du doublage nous montrent qu’il y a un pas en avant de plus que nous imaginions. Sortie en 2016? Aucune date actuellement mais beaucoup d’espoir de le voir sortir avant 2017.

f3Ce qui m’a plût c’est l’élégance et la grandeur du style dans son respect du titre original. Ce que j’entends par là, c’est que Final Fantasy VII, autant dans ses films animés, que ses longs métrages, ses romans, ses prequels et sequels, ont tous et chacun une touche artistique qui met l’accent sur l’aspect sombre de la technologie avec un gros côté manga qui appui une histoire très élaborée, des personnages à la fois profonds, torturés mais amicaux. En quelques sortes, j’ai vu dans le vidéo la manifestation de ce que mon cerveau imaginait de Final Fantasy VII lorsque j’avais 12 ans.

J’ai été impressionné à deux moments. Mon premier étonnement, c’est visiblement le système de combat qui m’a rappelé celui emprunté dans le chapitre Final Fantasy VII : Crisis Core, que j’ai beaucoup aimé. Ne me lancez pas de pierres, s’il-vous-plaît, mais je pense que délaisser le tour par tour est une très bonne décision si on veut se rapprocher de l’action et du combat stylisé très en mouvement et élaboré qui fait désormais partie intégrante de la série depuis le film Advent Children où les duels sont presque comparables à des danses avec des mouvements très impressionnants et esthétiquement impeccables. La série doit avoir une ligne de conduite sous cet angle et doit aussi être cohérente d’un titre à l’autre sur ce point. La lenteur du tour par tour n’aurait pas rendu justice à cet aspect.

ff1Le deuxième point qui m’a beaucoup plût, c’est de voir Cloud se déplacer dans les rues de ce que j’ai supposé être Midgar, mais également dans des chemins plus accidentés qui vont dynamiser beaucoup les quêtes. J’ignore si nous aurons droit à un jeu dirigé avec peu d’options de déplacement ou si on optera pour un mode plus ouvert, plus grand comme dans le titre original, mais ce que j’ai vu jusqu’ici est très appréciable. Je me souviens que Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus était très dirigé dans l’exploration et que c’était la première tentative de faire de la série un titre axé sur l’action. Puis, Crisis Core est venu et lui aussi était plus dirigé encore et la liberté d’exploration était carrément absente et ce serait ma plus grande crainte que de voir le remake construit de cette façon.

Ce remake me fait réfléchir beaucoup. C’est tellement un titre qui a soulevé des passions que SquareEnix a un gros poids sur les épaules. Ils ont en leur possession un effet de société. Il est rare de pouvoir se vanter d’une telle chose. Ma génération a été émue intimement par ce jeu. Et, même s’il y a déjà des fans qui critiquent à la dure l’orientation choisie par les développeurs, je n’ai aucun doute que ce remake aura le même impact sur l’industrie que le remake de Resident Evil 1 sur la gambecube, ce dernier qui a relancé toute la série en faisant connaître l’histoire à une nouvelle génération. On ne parle pas ici de faire plaisir aux fans seulement. On parle de perpétrer une tradition, de donner à une nouvelle génération un accès à une histoire culte. Et, comme nos textes de philosophes antiques, et nos romans existentialistes que nous relisons, notre société doit rejouer à ces vieux jeux et apprendre.

Je souhaite sincèrement que ce remake relancera une histoire qui est pour moi inachevée. Le remake sera peut-être le jeu qui réanimera Final Fantasy VII : Before Crisis qui n’est jamais sorti ailleurs qu’au Japon. Nous priver d’un tel morceau de l’histoire était inacceptable. Je fonde beaucoup d’espoir que l’engouement généré par ce remake jouera un rôle dans un portage approprié de ce chapitre perdu. Je rêve également d’un sequel, d’un Final Fantasy VII : 2, un titre qui fera suite à Dirge of Cerberus qui mettrait en scène Marlene et Denzel plus âgés, ainsi que Shelke qui m’ont semblé prendre le relais en quelques sortes. Il faudra tôt ou tard une suite, peu importe, qui mettra le point final à l’histoire pour qu’enfin SquareEnix puisse passer à autre chose et performer sur de nouveaux projets. Ainsi, je vois beaucoup de possibilités et beaucoup d’avenir à travers cette simple bande annonce.

Merci de votre intérêt,
enson8502

4 Comments

  • Deadbra_Ann
    08 Déc 2015

    Nous partageons la même opinion, merci pour ce bel article. J’ai très hâte d’essayer ce chef-d’œuvre!!!

    • enson8502
      08 Déc 2015

      Merci pour ton commentaire! J’espère que nous aurons plus de détails sur le jeu bientôt!

  • Kathless
    16 Déc 2015

    Wow, j’ai hâte à la sortie de ce jeux, le gameplay me plais énormément !! Ce jeu va me permettre de découvrir cette franchise 🙂

    • enson8502
      16 Déc 2015

      Absolument! Et puis tu vas devenir une vraie fan, tu va vouloir regarder les films et lire les romans!