Chroniques

Les ratings de jeux, les parents fâchés, et les enfants qui gament

Image à la une article ratings

En tant que mère moi-même, c’est un sujet qui me touche, et qui des fois même, m’inquiète. Et je suis loin d’être la seule ;). Avec tous les beaux titres qui sont disponibles sur consoles, si nous ne sommes pas des parents informés, on perd TRÈS rapidement le fil de l’actualité et on oublie les notions de ratings aussi facilement. Et on l’oublie pour des centaines de raisons, mais principalement, le “Oui mais mon ami il l’a” doit revenir au top de ces raisons là. Pression sociale oblige, on achète souvent des jeux qui ne sont pas adaptés à nos enfants, et on va mettre ça sur la faute de l’industrie…

Mon fils a 12 ans, vient d’une famille de gamers, papa game, maman game, donc fiston game ;). Et ça ne date pas d’hier… Il sait comment mettre un CD dans l’ordi depuis qu’il a 1 an… Dans un univers comme le nôtre, effectivement, il a touché à tout et il est souvent meilleur que moi à bien des jeux!

Je me souviens qu’il y a quelques années, je suis allée chez un marchand de jeux vidéos local. Je m’y rend avec fiston, qui adore bien sûr les jeux, tout autant que les magasins qui les vendent (il devait avoir 7 – 8 ans à l’époque) pour me procurer Dark Souls, dont j’avais eue de bonnes critiques. Arrivés au magasin, la commis se présente à nous, et je lui demande si elle a le jeu. Elle se tourne alors vers mon fils, et lui dis “Fais toi en pas mon p’tit gars, on va te trouver ça!”. Les yeux gros comme des 2$, je regarde la commis, et toute insultée, je lui dis “Euh, j’m’excuse, c’est pour moi le jeu, pas pour lui, il est bin trop jeune…” et de me répondre “Ohhh, on en voit de toutes les couleurs, j’ai eu un petit garçon de 6 ans la semaine passée qui est venu faire réparer son Call Of Duty”. O_O

OMG… Je ne suis jamais retournée à ce magasin… Les ratings de pochettes, c’est sensée être une “loi” qui demande à ce qu’on ait atteint l’âge requis pour y jouer, non!?!? Comme les films, les jouets au magasins, whatever… C’est une des responsabilités des marchands que de faire appliquer cette règle!!! Donc, de ne pas offrir d’emblée des jeux “Overrated” à des enfants qui n’ont pas l’âge d’y jouer. POINT. Félicitation à cette autre boutique, qui me vois fidèlement depuis, qui empêche mon fils de payer, même en ma présence, un jeu qui n’est pas de son âge!

Mais il n’y a pas que cela… Après les magasins, il y a les autres parents… Exemple de chez moi, j’ai toujours interdits à mon fils de jouer à GTA… Mais il passe des week-end chez des amis, comme n’importe quel enfant de son âge, et son ami l’a -_-’

« Bon, OK, il joue juste des fois » me dis-je innocemment…

Quelques semaines plus tard, il revient de chez papa (garde partagée oblige!) et PAF! Il a GTA…

Il ne nous reste que le travail de sensibilisation à faire… Et je crois que même en étant séparés, il est important d’imposer des limites à nos tits-poux. J’ai toujours été une maman “cool”, ouais, j’ai laissé mon fils jouer à Assassin’s Creeds assez jeune, mais je le faisais pour deux raisons :

1- Le jeu se situe dans un contexte historique, donc il apprenait en même temps de jouer (ce qui est quand même très cool selon moi ^-^ Et tout n’était pas faux! =) )

2 – Le jeu limitait les morts inutiles, genre, tu ne peux pas tuer tout le monde partout, tu le fais pour des “bonnes raisons”… Si tu tues des paysans ou des animaux à outrance, le jeu te tue, te dis clairement que ce n’est pas un comportement digne d’un assassin, et là, tu peux recommencer à jouer…

Pour moi, selon mes valeurs, le sacrifice en valait la peine. Mais ce n’est pas le cas de tout les jeux et je savais que mon fils avait aussi la maturité pour comprendre… Mais, selon moi, aucun ados n’a la maturité de se limiter lui-même à GTA… (Si je remonte à mon adolescence, définitivement pas… ^-^ Ce jeu là n’a juste pas de limites… Back in the days, je les aurais OFFICIELLEMENT testées xP)

C’est sûr qu’en tant que parents, nous sommes les seuls biens placés pour évaluer la maturité de notre jeune, à savoir s’il a ou non “l’âge mental” de jouer à de tels jeux. Et c’est en tant que parents qu’on doit s’informer des jeux AUSSI… Exemple, je suis allée acheté “Witcher 3”, le vendeur qui a vu que j’étais avec mon fils, m’a clairement mentionné que certaines scènes étaient assez « Olé Olé ». Je lui ai demandé plus de détails, parce que, je savais bien que fiston en avait vu d’autres, et il a vraiment insisté sur le « Nanon, GTA, elles ont des bikinis, pas dans ce jeu là! ». Ok, fiston avait déjà joué chez papa (Grrrrrr…) mais reste que moi, à la maison, je ne veux pas jouer à ce genre de jeu en avant de mon fils. J’ai remercié le vendeur de m’en avoir parlé.

Reste que la faute ne va pas toute à l’industrie… Oui, ils nous offrent une panoplie de jeux plus violents les uns que les autres, mais il y en a aussi des moins violents… Et c’est en tant que collectivité qu’on va responsabiliser nos jeunes à jouer à des jeux de leur âge. Si tous les parents restent désinformés, c’est comme ça que les jeux vidéos violents entrent dans nos maison, donc dans la tête de nos jeunes. Au même titre que la pornographie, l’alcool, la drogue, etc… C’est important d’en parler avec nos enfants des jeux qu’ils désirent, et pourquoi ils le veulent. C’est notre responsabilité de leur expliquer les raisons de notre refus, de leur enseigner qu’un peu comme la loterie, ce n’est pas adapté pour leur jeune âge ;).

Si vous n’êtes pas à l’aise, et que vous ne savez pas qui blâmer, au moins informez-vous. JAMAIS je n’ai eue l’impression de déranger un vendeur de jeux vidéos en lui posant milles et unes questions sur tel ou tel jeu. J’ai toujours pris le temps de savoir ce que j’achetais, pour être non seulement certaine que le jeu était adapté pour l’âge de mon rejeton, mais aussi pour savoir s’il va être intéressé par le jeu. Personne ne connaît mieux vos enfants que… Vous-même!!! =)

Sur ce, moi, je vais continuer de jouer aux jeux que j’aime, violent ou pas, et continuer d’essayer d’inculquer un peu de manières à fiston (*Soupir*) pour qu’il comprenne que les jeux, c’est pas la vie ;). Parce que c’est mon travail, en tant que maman =). Même si je suis déjà très chanceuse d’avoir un enfant d’une maturité exceptionnelle ;).

Merci à l’industrie de me fournir un exutoire à mes frustrations quotidienne =D. Suis-je violente pour autant? Euh, NAN! Pas du tout ^-^

 

Sophie St-Laurent – MimiSoso

Publicités