Critiques

GONE HOME: Ambiance, intrigue et émotions

Ce mois-ci, j’ai découvert un jeu vidéo qui m’a marqué plus que je ne l’aurais imaginé: Gone Home, paru en version console le 12 janvier 2016. Je n’avais pas osé me le procurer avant, car je n’avais jamais vraiment porté attention au genre exploration à la première personne. Cependant, comme il fait partie des jeux gratuits en juin 2016 sur PS4 avec Playstation Plus, j’ai saisi l’occasion d’en faire l’expérience. En voici donc la critique, en espérant vous donner le goût de vous y plonger aussi.

4

Histoire

Quelques minutes après une scène d’introduction minimaliste, on est placé dans la peau de Kaitlin, une jeune femme dans la vingtaine qui revient à la demeure familiale après un an à l’extérieur du pays. L’élément déclencheur de son exploration est une note de sa sœur cadette Sam – note dont je tairai le contenu – laissée sur la porte d’entrée de la maison. Notre premier défi est donc de trouver la clé qui nous permettra d’entrer. En franchissant le seuil, on constate très rapidement que tous ont quitté les lieux et que Kaitlin est seule. Dès lors débute l’examen de chaque recoin de chaque pièce afin d’élucider le mystère. On découvre assez rapidement que la maison peut être considérée comme un personnage en soi tant elle a de personnalité; elle déborde d’énigmes que le joueur doit résoudre, chacune enclenchant une série de découvertes qui mèneront à la révélation finale. J’ai d’ailleurs été très étonné par le dénouement, fort différent de ce à quoi la plupart des jeux nous ont habitués.

2

Présentation

À première vue, avec son affiche de présentation sombre et lugubre, le jeu semble appartenir au genre de l’horreur et c’est bien l’impression qu’il donne tout au long de l’aventure. Quant à la qualité des graphismes, elle peut être qualifiée de « bien », sans plus; le jeu aurait très bien pu être présenté dans l’ère de la PS3. Cependant, il est clair que l’intention n’était pas de réaliser des prouesses techniques mais plutôt de faire vivre une expérience émotionnelle au joueur. On peut donc comprendre que quelques effets puissent laisser à désirer et que certaines textures manquent de finition. Pourtant, comme la majeure partie du jeu se passe dans la quasi-obscurité, il faut vraiment porter une attention particulière aux défauts graphiques pour les déceler. L’éclairage, quant à lui, est très bien réalisé; il apporte une profondeur appréciable à l’ambiance et donne vie aux différentes pièces de la maison.

3

Jouabilité

Côté ambiance, le suspense est omniprésent: dès notre entrée, aucune lumière n’est allumée. L’obscurité règne dans toutes les pièces, nous forçant à trouver l’interrupteur pour les éclairer avant de débuter nos recherches. De plus, les actions possibles dans le jeu ne sont pas très variées: on ne peut que marcher, impossible de courir. On peut par contre s’accroupir pour mieux examiner certains endroits plus difficiles d’accès et faire un zoom sur les objets qu’on inspecte. Là s’arrêtent les contrôles. Cependant, à mon avis, ce minimalisme de la jouabilité rend le jeu efficace. On ne se creuse pas le cerveau à se souvenir quelle touche fait quoi, on y va droit au but, sans flafla.

1

Durée de vie

Le jeu complet est d’une durée d’environ une ou deux heures, à condition de prendre le temps d’explorer tous les recoins de la maison. Je vous conseille d’ailleurs fortement de tout explorer; trouver réponse à toutes les questions vous permettra de vivre une expérience plus complète du jeu. Il est bien sûr possible de régler le tout en moins de 30 minutes, avec seulement une dizaine d’interactions, lorsqu’on sait exactement dans quel ordre enclencher les événements qui font progresser l’histoire. Pour ma part, comme le jeu était gratuit avec Playstation Plus, j’ai été très satisfait de sa durée de vie. Cependant, je n’aurais pas payé le plein prix afin de jouer à une aventure aussi courte. La rejouabilité est certes possible mais sans surprise une fois qu’on connaît la finale.

Cela dit, je vous conseille fortement de jouer à Gone Home si vous en avez l’opportunité. Vous passerez de bons moments à anticiper chaque nouvelle découverte, vous vivrez un suspense intense du début à la fin et vous serez charmé par les personnages attachants que vous rencontrerez.

EXCELLENT

8
Histoire:
10
Présentation:
7.5
Jouabilité:
8
Durée de vie:
6.5