Actualités

Club Nintendo

En marketing, la notion la plus importante est la revente. Car, dans notre société moderne et consommatrice, ce qui fait le succès d’une entreprise, ce n’est pas de faire une vente pour un client, mais de s’assurer que lorsqu’il achète, le client aura tellement apprécié son expérience qu’il reviendra acheter de nouveau, assurant la prospérité du commerce. Ce dernier ne vend donc plus qu’un objet de consommation. Il vend aussi une expérience générale à laquelle les clients souhaitent s’identifier. C’est le principe de la fidélisation.

L’effort de fidélisation chez Nintendo a été marqué ces quinze dernières années par le Club Nintendo fondé en 2003. Un principe simple et efficace où le joueur qui faisant l’achat d’un jeu obtenait un code unique qu’il pouvait entrer dans un compte Internet pour lequel il obtenait un questionnaire. Une fois le questionnaire rempli, il était échangé contre des points du club et il était possible de les accumuler pour acheter des objets uniques provenant du magasin du même club.

q3Cet échange offrait la possibilité à Nintendo d’obtenir des retours et des critiques sur leurs jeux facilement tout en procurant à leur clientèle un sentiment d’appartenance. L’impression de faire partie d’un groupe et de vendre une expérience formait un processus de fidélisation qui rejoignait un très large rayon de consommateur à travers le monde entier, mais surtout dans la société occidentale, les Nord-Américains et les Européens.

Malheureusement, ce système a pris fin en juin 2015, à la grande tristesse de tous. Depuis, Nintendo promet la venue d’un nouveau système qui pourra être utilisé sur de nombreuses plateformes, incluant bien entendu la Wii U et la console portable 3DS. Mais, Nintendo précise également que leur prochaine console (actuellement nommée NX), sera jointe au système, ainsi que les tablettes, les smartphones et nos bons vieux PCs.

q4À quoi s’attendre exactement? Playstation et Xbox ont chacun leur modèle de fidélisation très semblables. Le Playstation Plus et le Xbox Live vous offrent de payer un montant qui vous permettra pendant une période donnée d’avoir accès à du contenu exclusif, des rabais et même des gratuités. Nintendo était-il dépassé avec ses points et ses goodies alors qu’actuellement ce qui fonctionne à grand train dans notre société Nord-Américaine est l’exclusivité?

L’exclusivité, ce combat de plus en plus sévère entre les consoles, influence certainement toute la conceptualisation du prochain système de fidélisation que Nintendo offrira à sa clientèle. Verrons-nous un Club Nintendo payant mensuellement ou annuellement qui donnera accès aux membres à du contenu gratuit ou à des rabais dans le eShop? Il faudra que Nintendo génère plus de contenu qu’il le fait maintenant, car au rythme actuel le eShop est plutôt dégarni en comparaison à ses compétiteurs. Peut-on dire que d’imiter le Playstation Plus ou le Xbox Live forcerait Nintendo à adopter un nouveau rythme? Et si ce nouveau rythme Nord-Américain mettait trop de pression sur Nintendo?

q1Cependant, il serait complètement faux de dire que Nintendo manque de potentiel dans ce domaine. Au contraire. Rappelons-nous que ce sont eux qui nous ont rendus fidèles aux jeux Mario, aux jeux Pokémons, aux jeux Zelda et j’en passe! Ils sont les fondateurs d’une génération de joueurs et de joueuses qui veulent tout acheter d’un objet banal avec le visage de Luigi ou de Pikachu dessus! Ils sont bien capables de nous faire acheter des dizaines d’amiibos! Alors, ils sont bien capables de nous faire adhérer à un prochain système qui nous fera vivre l’expérience Nintendo à son maximum et qui devrait se démarqué de ceux déjà établis.

Finalement, si on considère que le principe de fidélisation pour les consoles de jeux vidéo rejoint beaucoup le public Nord-Américain, on doit se poser la question : est-il utile pour Nintendo de se lancer dans ce genre de système? Est-ce que ce n’est pas plutôt le jeu que l’on achète qui est important, au-delà de tout l’emballage qui cherche à nous influencer et nous faire croire que l’on fait partie d’un groupe? À long terme, une console de jeu saurait-elle survivre s’il n’y avait pas de fidélisation? Nous verrons prochainement ce que Nintendo aura à nous proposer et surtout quels moyens seront pris pour que la compagnie se démarque de ses compétiteurs bien établis dans le monde de la fidélisation, compte tenu de son image de marque qui a toujours priorisé l’aspect familial et le côté abordable de ses produits.

Merci de votre intérêt,
enson8502