Chroniques

10 bienfaits d’être un gameur

Quel gameur n’a jamais eu à répondre à la fameuse question: «Mais pourquoi joues-tu aux jeux vidéo?» Et combien ne trouve rien d’autre à dire que: «Je ne sais pas…» ou bien «Ben, parce que j’aime ça!». Ne cherchez pas plus loin une suite à vos explications nébuleuses, voici une liste de 10 bienfaits et avantages que l’on retire à gamer.

 

1- La capacité d’analyse et de réflexion

Les capacités d’analyse et de réflexion sont grandement sollicitées dans divers genres de jeux vidéo tels que les jeux de tir (shooter) où l’on doit rapidement analyser l’espace, les ennemis et l’objectif. Par ailleurs, elles sont également sollicitées dans les jeux de combat où l’on doit stratégiquement enchaîner certaines attaques et combinaisons, ou même, dans des jeux de rôles (RPG) où il est vital de choisir les bonnes compétences à améliorer et d’équiper le bon équipement.

 

2- La communication

La communication se voit améliorée surtout chez les joueurs adeptes de modes multijoueurs, c’est-à-dire qui jouent en temps réel avec d’autres personnes. La communication est essentielle dans différents jeux où l’esprit d’équipe et la collaboration sont la clé. Généralement, c’est un excellent moyen pour les gens introvertis de sociabiliser et de s’ouvrir aux autres.

 

3- Les réflexes

Un réflexe est une réponse très rapide à un stimulus sans intervention du cerveau et de la volonté consciente. En d’autres mots, la pratique constante des jeux vidéo permet une réponse inconsciente plus rapide des muscles selon les informations des jeux.  Que ce soit en simulant une partie de tennis sur la Wii ou en tombant face-à-face avec un soldat ennemi sur console (PlayStation ou Xbox), notre temps de réflexe se voit grandement amélioré dans la vie courante. Imaginez un peu ce que la réalité virtuelle (VR) pourrait nous apporter dans le futur.

 

4- La capacité de concentration et de focalisation

Lorsque nous jouons aux jeux vidéo, nous prêtons moins attention à ce qui se passe autour de nous. Nous arrivons donc à ne pas nous laisser distraire et à poser notre attention sur une seule tâche. Une compétence utile chez les étudiants ou dans les métiers qui exigent de la minutie.

 

5- Instructif

Certains jeux vidéo ont même une vocation éducative en plus d’être divertissants. En effet, certaines personnes parviennent même à s’intéresser à l’histoire et aux Templiers après avoir joué à la série Assassin’s Creed, ou à la première Guerre Mondiale après avoir joué à Battlefield 1. De plus, on peut même  apprendre de nouvelles langues en jouant régulièrement en ligne avec des joueurs de d’autres nationalités.

 

6- La coordination et la motricité

La coordination entre les mains et les yeux est grandement sollicitée sur les diverses plateformes de jeux. Cette capacité « multitâche » est profitable dans plusieurs domaines d’emplois dont la médecine. Apparemment, les chirurgiens qui jouent aux jeux vidéo au moins trois heures par semaine travaillent 27% plus vite et commettent 37% moins d’erreurs  au travail1.

 

7- Le développement de la créativité

L’imagination et le sens créatif des joueurs sont sollicités dans des jeux tel que Minecraft où les possibilités de créations d’édifices, de maisons ou de terrains sont infinies. Dans GTA V, on peut même pousser la personnalisation des personnages aux traits, aux vêtements, aux tatouages, et même à son véhicule. Le sens créatif de certains joueurs est tellement interpellé que certains s’adonnent même au Cosplay ou au dessin.

 

8- La régulation des émotions

Nous sommes confrontés à une multitudes d’émotions au cours de nos sessions de jeu. Que ce soit la joie et l’excitation d’avoir enchaîné plusieurs kills de suite, la colère d’être mort à plusieurs reprises ou le stress d’être le dernier en vie alors que le reste de l’équipe est morte, la gestion et le contrôle des émotions sont importants pour bien performer. D’une façon générale, garder son calme est plus efficace que de se laisser envahir par ses émotions.

 

9- Le développement de la mémoire

Des jeux d’énigmes tels que Myst ou Resident Evil qui contiennent des indices dissimulés un peu partout dans leur monde pour une éventuelle énigme sont de bons exemples d’exercices développant la mémoire. De même pour tous les nouveaux jeux auxquels nous jouons, nous visitons de nouveaux lieux, exploitons de nouvelles cartes et de nouveaux scénarios, plus vite nous les connaissons et les maîtrisons, plus vite nous performons.

 

10- La confiance en soi

Les jeux sont conçus de façon à amener le joueur à progresser par le biais d’un système de récompenses dynamiques toutes plus gratifiantes les unes que les autres. De plus, un joueur qui pratique régulièrement le même jeu et qui s’améliore y trouvera une satisfaction personnelle et ceci l’aidera à bâtir sa confiance en soi. Dans le même ordre d’idée, les jeux vidéo offrent la chance à des gens de performer et de faire valoir leurs habiletés sur des sphères autres que le sport, les études ou le travail.

 

En résumé, les jeux vidéo sont loin d’être néfaste pour les jeunes et la société. On leur reproche d’inciter la violence, la sédentarité et on les considère même parfois inutiles ou d’être une perte de temps, mais on passe sous silence les nombreux bienfaits qu’ils apportent aux individus. Nous aurions pu énoncer aussi qu’ils sont utilisés à des fins médicales, qu’ils forment de très bon leader et qu’ils permettent de faire partie de la plus belle communauté au monde. Bref, n’hésitez pas à vous afficher comme un gameur et à énoncer vos nouvelles compétences lors de votre prochaine discussion avec vos parents, ou lors de votre prochaine entrevue d’emploi.

 

 

Une gameuse, et fière de l’être <3

 

Marie-Pier Caron – So__Hot

 

Source:

  1. http://edupronet.com/11-effets-positifs-des-jeux-video-sur-le-cerveau-des-enfants/ source.
Publicités